C’est le mécanisme par lequel l’entrepreneur s’éparpille dans de nouvelles idées, de nouveaux projets, de nouveaux logiciels. Vous connaissez forcément une personne dans votre entourage qui a toujours une super idée et n’aboutit jamais dans son projet… cette personne à une capacité déconcertante à démarrer pleins de nouvelles choses, mais beaucoup de difficultés à les développer !

Elle ne va jamais jusqu’au bout et ne sait pas passer à l’action et mettre des choses concrètes en place. Elle perd beaucoup de temps et d’énergie dans tout cet éparpillement.
Or quand on crée son entreprise, il faut se focaliser sur une ou 2 offres maximum et 1 ou 2 cibles pas plus. Pourquoi ? Parce que l’objectif est de capitaliser sur votre temps et de gagner de l’argent rapidement et donc d’avoir des résultats.

Les antidotes pour l’objet brillant :

  • Déterminer si la nouveauté est une envie ou un besoin. Est-ce que ce nouveau projet ou idée entre dans vos objectifs  ? Si ce n’est pas le cas, ne l’exploitez pas maintenant. Recentrez-vous.  
  • Ne pas prendre de décision hâtive et se laisser du temps pour réfléchir sur cette idée. 
Si vous êtes du genre à vous emballer par toutes les idées qui passe ou qu’on vous propose, prenez du recul, faites le point le lendemain. Est-ce que cette idée est toujours aussi forte en termes d’intérêt et d’émotion ? Si oui, attendez 2 ou 3 jours ? Si c’est toujours le cas une semaine après : envisagez cette idée. Sinon, laissez-la tomber, vous allez gagner beaucoup de temps et d’énergie. 
  • Utiliser des choses qui fonctionnent déjà. Vous voulez utiliser un nouvel outil, en créer un, alors qu’il y en a un qui existe déjà, ne perdez pas de temps ! Et pensez à prioriser !